Centre de Formation des Apprentis
de l'Economie Sociale et Solidaire de l'Animation et du Sport

vous êtes ici >> Accueil > Témoignages

Ils témoignent

Romain Mazur, en 1ère année de formation d’éducateur spécialisé

"Après un stage d’observation effectué par le biais du dispositif de préparation aux concours du CREAI de Picardie, j’ai pu obtenir un apprentissage à la Maison Sociale et Familiale de Noyon. Je conseille aux futurs apprentis de faire au moins un pré-stage pour avoir un minimum d’expérience et acquérir plus d’aisance pour l’épreuve orale de sélection. La formation, d’une durée de 3 ans, permet de lier la théorie à la pratique, de se construire un réseau et de pouvoir être embauché par la suite. Il faut concilier deux statuts : celui d’apprenti et celui de stagiaire. L’apprentissage ne présente pas réellement d’inconvénients, i l faut, toutefois, mettre un peu sa vie personnelle de côté pour bien s’investir dans la formation."

Marie-Céline Petit, éducatrice spécialisée à l’association JCLT (Oise)

"Je travaillais depuis un an au sein de l’association Jeunesse Culture Loisirs Technique (JCLT), association humanitaire (entraide, action sociale ). Lorsque j’ai été reçue au concours, l'établissement a accepté de me garder. Pour trouver un employeur, il faut montrer sa motivation. Il faut insister sur le fait que les regroupements à l'IRFFE se font uniquement 1 à 2 semaines par mois et que la 3 ème année, on est principalement sur le lieu d'emploi. . Lors des stages on se sent davantage " dans le bain " du fait de l'expérience déjà acquise. Quand on cherche du travail après obtention du diplôme, on peut justifier d'une expérience de 3 ans où l'on a eu des responsabilités. De plus nous sommes rémunérés durant toute la formation."

Anthony Meunier, éducateur spécialisé à l’Institut Médico-Educatif de la Somme

"J'ai choisi ce type de formation car cela m'a tout d'abord été proposé par mon lieu d'emploi dans lequel j'ai effectué une année de pré-stage. Ensuite, de part le peu d'expérience professionnelle que j'avais dans le secteur social (une année en MECS et une année de pré stagiaire), il était difficile pour moi d'envisager de quitter le terrain. Je conseille aux futurs apprentis de postuler dans plusieurs établissements car à la vue de la réalité du terrain cela semble de plus en plus compliqué de trouver un employeur. L’apprentissage a de nombreux avantages : la présence régulière sur le terrain et le contact avec des professionnels expérimentés, la rémunération, la reconnaissance en tant que professionnel, la mise en place de projets à long terme."

Julia Flipo, en 1ère année de formation de Monitrice éducatrice

"L'apprentissage donne accès à des responsabilités qui ne sont pas accessibles lorsque l'on est stagiaire. j’ai obtenu mon contrat d’apprentissage en multipliant les lettres de motivations et en me déplaçant chaque fois que cela m'était possible pour les déposer. J'ai trouvé mon apprentissage début août donc rien n'est jamais perdu. L'inconvénient majeur c'est le temps, l'apprentissage laisse peut de temps en tout cas beaucoup moins qu'en voie directe puisque en tant qu'appentis nous avons des responsabilités, parfois des références en plus de tout le travail demandé par l'IRFFE (note de stage, dossier thématique, note de réflexion, PME, travail en équipe pluriprofessionnel, composition sur la cadre juridique…)."

 

Nouvelle prime versée par le Conseil régional  pour les employeurs qui accueillent un apprenti de + de 21 ans sur un niveau 5 et 4

Plus de détails


A propos de nous

L'offre de formation